Soins félins

Des produits particuliers pour la spécificité métabolique féline

Chez DogMä, les produits dédiés aux chats sont spécifiquement adaptés car nous y avons privilégié l’emploi  d’hydrolats et d’ingrédients aux actifs végétaux comestibles.

Shampooing_Pür-1L.jpg

Shampoing Pür

Camomille & calendula

Doux et thérapeutique

CatGläm-120_ml.jpg

Cat Gläm

Non-parfumé

Antistatique

Felicite.jpg

Félicité
 

Glycérite

Pour l'anxiété animale

Hydrolat de Lavande-120 ml.jpg

CID-BIO
Prêt à l'emploi

Infusion de plantes

Antibactérien

Revitalisant-Pür-1L.jpg

Revitalisant Pür

Hydrolat de lavande

Hydratant et traitant

Dogmäderme-50ml.jpg

CatMäderme

Gel pour inconforts cutanés

Lotion miracle

Hydrolat de Lavande-120 ml.jpg

Hydrolat de lavande

Eau de fleurs

Nettoyant relaxant

Pür-Shamppoing Sec-120 ml.jpg

Shampoing Sec

Hydrolat de lavande & kaolin

Polyvalent et calmant

lotion yeux -120 ml.jpg

Lotion yeux

Hydrolats de lavande et d’hamamélis 

Nettoyant doux

Hydrolat de Lavande-120 ml.jpg

CID-BIO
Concentré

Infusion de plantes

Antibactérien

SAVIEZ-VOUS QUE...

Le chat se lèche pour faire sa toilette, donc tout produit déposé sur son poil et sa peau (shampoing, parfum, lotion démêlante, etc.) sera en partie ingéré. Il peut en résulter des conséquences fâcheuses pour la santé de votre chat!  Il faut donc s’assurer que  la composition des produits de toilettage utilisés  sont spécifiquement  adaptés à son métabolisme. 

Les parfums artificiels et huiles essentielles sont donc à proscrire sous votre initiative personnelle sans l’avis d’une autorité professionnelle compétente telle un  vétérinaire à la pratique holistique.

Des particularités
toutes félines

Le chat comptabilise pas moins de 70 millions de cellules réceptrices et 20 cm2 de muqueuse olfactive contre 5 millions et 4 cm2 chez l'homme !
 

C’est dire si son odorat est développé !


De plus, il possède un organe unique, situé entre le palais et le nez,  que l’on nomme l’organe de Jacobson avec lequel il fait rentrer l’air dans ce passage afin de détecter les phéromones. Surcharger cet organe en parfum et en huiles essentielles peut modifier le comportement et hypothéquer la santé de votre félin. 
 

Comme il ne sécrète pas une enzyme hépatique favorisant l’élimination des principes actifs des huiles essentielles  (entre autres : phénol, cétone, alpha-pinène, D-Limonène) , votre chat peinera et se fatiguera pendant près de trois jours  pour éliminer les huiles essentielles contenant ces composants alors que votre chien, qui sécrète ces enzymes hépatiques d’élimination, en  mettra 6 heures.


Si la dose est forte ou la mise en contact continue et prolongée, il risque d’y avoir surcharge et hépatite toxique et mettre sa santé en danger.