top of page
  • Photo du rédacteurDOGMÄ

Pourquoi sommes-nous superstitieux des chats noirs?



Saviez-vous qu’octobre est le mois de la sensibilisation aux chats noirs? Cette initiative vise à porter une attention particulière au faible taux d'adoption de félins à la fourrure sombre en raison de fausses croyances et superstitions qui auxquelles ils sont associés.


Il faut savoir qu’entre les années 2 800 avant Jésus-Christ jusqu’au Moyen Âge, les chats – toutes races confondues – étaient considérés comme la royauté et même des êtres magiques. Ils étaient parés de bijoux et bien nourris. Même après leur mort, certains chats étaient momifiés. Pour avoir blessé ou tué un chat, il y avait des sanctions sévères…y compris la peine de mort!


Alors, d’où proviennent ces croyances négatives concernant les chats noirs?


Les chats noirs et la mythologie grecque


Selon la mythologie grecque, Héra, la femme de Zeus, aurait un jour puni Galinthias, l'un de ses serviteurs, en le transformant en chat noir. Depuis que Galinthias est devenu l'assistant d'Hécate, la déesse de la sorcellerie, les chats noirs ont eu des implications symboliques particulières dans de nombreuses civilisations.


Les chats noirs étaient associés aux sorcières


Pendant le Moyen Âge, les chats errants étaient souvent pris en charge par des femmes célibataires qui étaient ensuite accusées de sorcellerie. Il était très commun que les chats sans domicile soient noirs. Les gens pensaient alors que ces félins étaient des sorcières réincarnées ou des assistants dans leurs activités maléfiques.





L'idée que les chats ont neuf vies a également un rapport avec la croyance selon laquelle une sorcière peut se transformer en chat noir jusqu'à neuf fois.


Les chats noirs apportent de la malchance


Le chat noir est également associé au malheur, voir même à la mort. On pense que cette affiliation provient de l'époque médiévale, lorsque les créatures aux plumes ou à la fourrure sombres, comme les corbeaux et les corneilles, étaient une prémonition d’un malheur imminent.


Apparemment qu’autrefois, un chat noir qui croisait votre chemin au clair de lune était considéré comme un avertissement d'une pandémie (quelqu’un en a croisé un début 2020?). En Italie, un chat noir sur le lit d'une personne malade était un signe de son décès. Heureusement que ce ne sont que des superstitions!


Dans plusieurs cultures, les chats noirs sont considérés comme étant symbole de bonne fortune et prospérité. Auparavant, les marins et pêcheurs les considéraient comme leurs compagnons de navigation et symbole de bonne chance. Puisque les chats noirs étaient souvent errants, ils en profitaient aussi pour les amener à bord pour faire fuir les vermines et rongeurs. Ils croyaient même que ces petits poilus noirs pouvaient prédire la température!


Conclusion


Peu importe les mythes et croyances concernant les chats noirs, il ne faut pas s'arrêter à les célébrer seulement en octobre, mais bien à l’année longue! Il est important de sensibiliser vos proches et la population à ce sujet afin que les chats noirs soient adoptés et aimés au même titre que toutes les autres couleurs de poils. 🖤



73 vues0 commentaire
bottom of page