top of page
  • Photo du rédacteurDOGMÄ

L'obésité chez les animaux de compagnie

Dernière mise à jour : 20 nov. 2023



Il n’y a pas que les humains qui ont des problèmes de surpoids: nos compagnons poilus aussi! Mais quand est-ce que cela devient une préoccupation pour leur santé? Comment sait-on si notre animal de compagnie souffre d’obésité et quelles sont les conséquences et remèdes à ce problème?


L'obésité chez l'animal


Il faut comprendre que l’obésité est un excès de gras dans le corps qui est généralement dû à un apport alimentaire excessif et à une utilisation inadéquate de l'énergie. Bien qu'il n'existe pas de critères communément acceptés pour l'obésité chez les animaux de compagnie, ces derniers sont considérés en surpoids lorsqu'ils pèsent de 10 % à 30 % de plus que leur poids corporel optimal. Il existe plusieurs « tests maisons » pour déceler si votre animal est obèse, dont le test des côtes:


Mettez vous derrière votre animal et passez doucement vos mains sur les côtés de son corps. Si vous ne sentez pas ses côtes au passage et que vous pouvez pincer plus d’un pouce de gras, il se peut très bien que votre animal ait un problème de surpoids, voir même d’obésité.





Les risques


Plusieurs complications peuvent survenir en raison d’une prise de poids importante chez votre animal, dont des problèmes cardiovasculaires, plusieurs types de cancer ainsi que d’autres maladies comme le diabète qui ont tous pour effet de réduire l’espérance de vie.


De plus, les animaux obèses sont également plus enclins à devenir léthargiques, à manquer de motivation et à fournir moins d'efforts en matière d'exercice, de jeu ou d'activité.


Mieux vaut prévenir que guérir


Malheureusement, il n’y a pas de recettes miracles pour perdre du poids. Comme les humains, tout se passe par l’alimentation et l’exercice physique.


Adapter sa nourriture, mesurer les portions et le nourrir à des heures fixes peuvent grandement aider à contrôler les calories. Réduisez progressivement les portions de nourriture jusqu'à la quantité quotidienne recommandée et en fonction des objectifs de perte de poids. Chose certaine, consultez votre vétérinaire avant d’entamer un régime quelconque avec votre poilu.


Encourager l’activité physique de façon graduelle, comme avec la marche, la course ou la nage, est aussi bénéfique pour la santé de votre animal de compagnie. Vous pouvez commencer avec quelques marches par semaines et augmenter la fréquence et l’intensité selon les progrès. Encore une fois, votre vétérinaire est la personne qualifiée pour établir un plan bien adapté à la condition physique de votre chien ou de votre chat.





Enfin, avec une discipline exemplaire et des suivis réguliers chez le vétérinaire, vous vous assurerez que pitou ou minou demeure sur la bonne voie.


Conclusion


L’obésité est une condition bien réelle et qui peut s’avérer très nocive pour nos compagnons poilus. En étant bien informés des impacts sur la santé et des solutions possibles, vous pourrez non seulement aider votre compagnon à retrouver un poids santé mais aussi à le maintenir. Dans tous les cas, rester en contact avec son vétérinaire est la clé du succès pour la santé de votre animal.

235 vues0 commentaire

Comments


bottom of page